lundi , 27 mars 2017
fren

Objectif du C.U.S.

Le premier objectif du C.U.S. lors de sa création en 1948 –l’action même ayant débuté dès fin 1944- était l’aide aux réfugiés, parmi lesquels de nombreux étudiants. L’action s’est ensuite étendue à tous les jeunes sans égard à leurs opinions religieuses, philosophiques ou politiques. Les autres objectifs portent sur le développement de l’esprit de solidarité envers les moins favorisés, les stages sociaux pour connaître le monde du travail, l’aide morale (parrainage apporté par les ainés), etc.

Après 50 ans… en 1994…

EXTRAIT de la lettre de Monsieur Gérard JACQUES, Grand Márechal de la Cour, adressée le 18 mai 1994 au Président d’Honneur-Fondateur du Comité Universitaire de Solidarité :

Sa Majesté le Roi m’a confié le soin de vous transmettre ses chaleureuses félicitations pour le travail fructueux que le Comité Universitaire de Solidarité a accompli durant ces cinquante dernières années et ses meilleurs souhaits pour l’heureuse poursuite de ses activité

D’autres messages ont également été reçus et, notamment, en Belgique, du Cardinal Danneels et du Président du Gouvernement flamand, à l’étranger, du Président de la République française, de l’Organisation des Nations Unies à Genève et du Directeur Général de l’UNESCO.

UITTREKSEL uit de brief van de Heer Gérard JACQUES, Grootmaarschalk van het Hof van 18 mei 1994, gericht aan de Erevoorzitter-Stichter van het Universitair Komitee voor de Solidariteit :

Zijne Majesteit de Koning heeft mij opgedragen U zijn hartelijke gelukwensen over te maken woor het vruchtbare werk dat het Universitair Komitee voor de Solidariteit gedurende deze laatste vijftig jaar heeft verwezenlijkt, alsook zijn beste wensen voor het voortzetten van zijn doelstellingen

Andere berichten werden ook ontvangen, namelijk, uit België, van Kardinal Daneels, van de Voorzitter van de Vlaamse Regering, uit het buitenland, van de President van de Franse Republiek, van de Verenigde Naties te Genève en van de Directeur-Generall van UNESCO.

AUSZUG aus dem Grubwort des Hofmarschalls, Herrn Gérard JACQUES, vom 18 Mai 1994 an den Ehrenvorsitzenden und Gründer des Comité Universitaire de Solidarité.

Sa Majesté le Roi m’a confié le soin de vous transmettre ses chaleureuses félicitations pour le travail fructueux que le Comité Universitaire de Solidarité a accompli durant ces cinquante dernières années et ses meilleurs souhaits pour l’heureuse poursuite de ses activité

Aus Belgien erreichten uns weitere Grubworte, wie etwa das von Kardinal Daneels und dem Präsidenten der Flämischen Regierung, aus dem Ausland das des französischen Präsidenten, ferner eines der UNO in Genf sowie eines des Generalsekretärs des UNESCO.

sahifawplk